Princesses Africaines

«On ne peut pas, sous prétexte qu’il est impossible de tout faire en un jour, ne rien
faire du tout.»

[ Abbé Pierre ]

Posté par P_AFRICAINES à 13:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]


05 septembre 2015

ENFIN OPEREE

 

ENFIN OPEREE

Après plusieurs séjours à l’hôpital, des dates fixées puis repoussées à cause de l’état de santé de

« bébé Mo »,

la voilà enfin opérée aujourd’hui 31 août 2015.

 

L’opération s’est bien passée.

MERCI POUR L'ABOUTISSEMENT DE CE PROJET !

Posté par P_AFRICAINES à 07:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 septembre 2014

NOTRE PROJET POUR 2015 : BEBE MO

                          

NOUS VOUS PRESENTONS MONIQUE

 

la toute dernière nièce de N’Gatté.

10547556_502721899862447_8218304800019333642_n 

Tout comme sa sœur Mama l’an passé, Monique devra certainement être opérée, dans les mois à venir, de cette grosseur au nombril.

Courante en Afrique, mais spectaculaire sur ce bébé, cette grosseur ne doit pas être conservée.

 

Le risque d’infection, comme il a été le cas pour MAMA (fièvre, écoulements) est important et évidemment très grave pour l’enfant.

 

Posté par P_AFRICAINES à 07:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 novembre 2013

QUELQUES PHOTOS DE NOTRE VOYAGE EXPRESS

Durant ce voyage "express" nous avons vécu avec notre famille sénégalaise du matin au soir car nous avons dormi chez eux, ils nous ont accueillies avec une générosité extrême.

Nous avons été heureuses de profiter chaque instant de leur présence. Une personne nous a touchées plus particulièrement et nous avions hâte de la revoir, c'est MAMA, la petite fille opérée du bras récemment. Quelle a été notre joie de la voir rayonnante, jouer avec les autres enfants ! Ses parents nous ont expliqué qu'elle était plus épanouie, toujours réservée, mais gaie, et heureuse de vivre. C'est volontiers qu'elle nous a montré ses cicatrices. Nous avons pu enfin constaté que les opérations ont réussi. Il reste du travail à effectuer sur l'esthétique et sur le sein (à la puberté) mais elle lève totalement son bras et elle est totalement à l'aise.

Nous avons partagé des moments magiques avec la famille de N'Gatté, des personnes humbles, généreuses qui nous ont apporté beaucoup durant ces quelques jours. Un partage rare. Un peu gênée au début (car nous n'avions jamais séjourné à 100 % chez eux) par la crainte de nous déplaire dans sa façon de vivre, de manger, par la précarité..., la maman de N'Gatté a été rassurée et a partagé avec nous de vrais éclats de rire ainsi que toute la famille, nous apprenant le wolof, les danses etc.

DSCN0561

Les enfants de la famille dans la "cour" de la maison

DSCN0576

Chaque samedi les moutons sont lavés

DSCN0628

Achat d'une bonbonne de gaz pour cuisiner

DSCN0630

Une danse pour fêter l'achat du gaz !

DSCN0638

Sukeï, la dernière petite nièce de N'Gatté

DSCN0645

Un gros sac de riz et de l'huile pour toute la famille

 

DSCN0647

Le marché coloré de Pikine

DSCN0650
DSCN0655

Le marchand de senteurs dans Pikine

DSCN0677
DSCN0703

La grand mère prépare le mil pour le repas du soir. Un plat traditionnel sucré

 

MAMA rayonnante

Voilà MAMA, que nous avions hâte de revoir

DSCN0555

Apprentissage : café "Touba" du nom de la Mosquée. Café au goût épicé torréfié artisanalement.

Audreyn Omar Mama les neveux de N'Gatté

Les neveux de N'Gatté, Audrey, Omar et Mama à droite (torse nu, elle n'a plus de complexes)

Mamadou le frère de Ngatté et Amiquanté

Mamadou le frère de N'Gatté et sa femme Amikanté

DSCN0376

La grand mère nous accueille dans la joie

DSCN0378

Amint bout une des tantes de N'Gatté, un sourire rayonnant !

DSCN0379

Mis Bout et la grand mère

DSCN0380
DSCN0381
DSCN0386
L'Ecole de Couture Mballane

Visite de l'école de couture Mballane où N'Gatté suit sa formation avec succès

DSCN0388
DSCN0390
Le Tieboudjienne

Le Thiebou dieune, plat traditionnel à base de poisson, légumes et riz

DSCN0405

Une amie dans la cuisine prépare le repas

DSCN0406

Kiné la sœur de N'Gatté

DSCN0422

La grand mère, prête pour le rendez vous avec le chef de quartier

DSCN0397
Le café Touba
Soukey, la petite dernière de la famille, nièce de N'Gatté
DSCN0485

 

Posté par P_AFRICAINES à 18:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 août 2013

ENFIN DES NOUVELLES DE MAMA

img001

AOUT 2013

 

Dernières photos de Mama ramenées par N’Gatté.

 

On peut voir le sein apparaître et les cicatrices disparaissent peu à peu grâce aux soins de dermatologie.

Selon le compte rendu médical :

« Actuellement, la cicatrisation est complète avec un résultat esthétique et fonctionnel correct. Pour le futur, la surveillance portera essentiellement sur la poussée mammaire lors de la puberté car la zone a été atteinte lors de la brûlure ».

 

Les parents de Mama, et toute la famille, nous ont adressé deux lettres de remerciements qui s'adressent à tous ceux qui ont participé à cette action. Ils sont émus aux larmes lorsque nous les avons au téléphone.

 

                       

 

Posté par P_AFRICAINES à 15:04 - Commentaires [1] - Permalien [#]


21 mai 2013

L'ATELIER DU LAVOIR ET LES PRINCESSES : UNE LONGUE HISTOIRE D'AMITIE

Bonjour à tous !

L'Atelier du Lavoir, atelier de peinture de Saint Savournin, vient tout juste de clôturer sa 12ème édition.
Cette année encore la générosité était au rendez-vous puisqu'une tombola a été organisée au profit de Princesses Africaines.

Nous avons eu l'honneur de nous voir offrir, pour cette tombola, par la section Sculpture de l'Atelier, une très belle statue en résine faite à partir d'un modèle vivant : Emmanuelle. D'autre part, un donnateur anonyme nous a offert une magnifique aquarelle sous verre représentant le village de Bonnieux.

Sujet bien adapté, puisqu'une partie de l'exposition était représentative des villages de Provence.

Cette initiative a permis de récolter la somme de 240 euros !

MERCI A TOUS LES VISITEURS QUI SE SONT ARRETES DEVANT NOTRE PETIT STAND !

NOTRE TOMBOLA installée dans la salle d'exposition, avec l'aide de tous nos amis de l'Atelier :

IMG_1985

IMG_1928

IMG_1984

Aquarelle "Bonnieux" généreusement offerte par une personne souhaitant rester anonyme                         

IMG_1926

"Emmanuelle" statue gentillement offerte par nos amis de la section sculpture de l'Atelier du Lavoir.


Nous tenons à remercier de tout notre coeur nos membres, les membres de l'Atelier du Lavoir pour la gentillesse, l'attention et la générosité qu'ils manifestent tout au long de l'année envers notre petite association.

Posté par P_AFRICAINES à 08:31 - Commentaires [1] - Permalien [#]

27 mars 2013

UNE JOLIE SURPRISE ....

Nous avons eu la surprise d'être invitées à une réunion DU CLES GARDANNE, course à pieds, et là, voilà ce qui nous attendait !
L'article
 
"Vendredi 8 février 2013

 

IMGP0001

 

C'est à l'occasion de notre dernière réunion, que nous avons remis le chèque (des bénéfices de la vente des anciens lots  à la 34eme Boucle Gardannaise) aux représentantes de l'association Princesse Africaines.

Monique Reynier et Marie-Claude Noto, nous ont chalereusement remercié et nous ont parlé des actions de proximité que l'association mène en Afrique et à Madagascar, basées sur les liens directs qu'elles tissent patiemment avec les populations.

Elles nous ont confirmé que cet argent couvrira les frais de scolarité de la première année d'étude, de N'Gatté, jeune adolescente sénégalaise atteinte de paludisme, dans une école de couture. Elle y fera une formation en trois ans, qui aboutira à un diplôme d'état.

Nous leurs souhaitons beaucoup de réussite dans la mission qu'elles se sont donnée et nous espérons pouvoir encore, même modestement, contribuer à leurs actions."

Merci pour cette générosité, N'Gatté vous remercie. Nous ne manquerons pas de vous tenir informés de son évolution.

 

Posté par P_AFRICAINES à 08:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 mars 2013

DECEMBRE 2012 : DE L'EAU POTABLE POUR CLAUDIA ET SA FAMILLE

Dans leur nouvelle maison, Claudia et sa famille n’ont pas accès à l’eau courante.

Pour boire, faire la cuisine, laver et pour leur toilette, ils utilisent deux pompes manuelles qui se trouvent à proximité.

Depuis quelques temps ils se plaignaient de maux de ventre.

En insistant pour connaître le pourquoi de ces douleurs, nous avons appris que l’eau était « devenue de couleur marron » car le voisin déversait ses eaux usées directement dans le sol, polluant directement la nappe phréatique.

L’eau étant devenue impropre à la consommation, nous avons décidé de les aider.

Un devis a été demandé, ils nous l’ont fourni.

 Ils ont accès désormais à l’eau de ville, ont un  compteur et un branchement bien à eux !

 

 

 

CLAUDIA 2clo Claudia 18 ans

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                            Souvenez-vous..... elle avait 7 ans l'année de son opération du coeur !

 

Elysée, Eddy, Victorine la maman, Claudia, Annie

(son grand frère, son petit frère, sa maman, Claudia et sa plus jeune sœur)

 

CLAUDIA EDDY ELYSE VICTORINE ANNIE

 

Claudia, Elysée, Eddy

CLAUDIA EDDY ELYSE 

 

 

Elysée, Eddy, Claudia 

Les vélos offerts lors de l’achat de la maison

 

VELOS 

 

 Victorine

(la maman de Claudia)

 VICTORINE 

 

Posté par P_AFRICAINES à 15:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]

LA CARTE PRINCESSES AFRICAINES

Pour subvenir aux besoins de nos Princesses, lors de notre naissance, nous avons créer une carte de membre (association oblige !). Cette carte nous offre la possibilité d'envoyer l'argent nécessaire aux scolarités de Claudia et ses frères et soeurs à Madagascar, de N'Gatté dans son école de couture à Dakar, les hospitalisations pour palud, les médicaments, les soins de Mama et biens d'autres désagréments quotidiens.

Pour faire partie de notre petit monde : notre carte 5 €

CARTE MEMBRE

PRINCESSES AFRICAINES

292 Quartier Les Timots

13119 SAINT SAVOURNIN

Posté par P_AFRICAINES à 14:50 - Commentaires [1] - Permalien [#]

CHAQUE JOUR...

Chaque jour, pour eux, au Sénégal, à Madagascar, la vie est compliquée. N'Gatté et Claudia n'ont plus leur père, vivent très pauvrement. Chaque jour est un jour de privation, de galère pour manger, boire, se soigner...

Nous sommes là pour leur apporter un peu de réconfort. Claudia et ses frères et soeurs vont désormais à l'école régulièrement, ont une vie stable.

N'Gatté, malade du Palud, de santé fragile, peut se soigner lorsqu'elle nous appelle pour nous dire qu'elle doit aller à l'hôpital. Nous envoyons l'argent nécessaire.

Mais tout ceci école, soins médicaux, éventuels incidents, tout nous est justifié par les factures que nous recevons par courrier. Nous avons des contacts avec les écoles.

Tout au long de l'année notre souci est de pouvoir poursuivre notre activité pour leur garantir ce petit "mieux" dans leur vie difficile. Ils en sont conscients. Nous en remercient et n'en abusent jamais. Une réelle confiance s'est installée entre ces familles et nous.

Toutes ces améliorations dans leur jeune vie, vous en êtes les acteurs. Merci mille fois d'être là avec nous.

Posté par P_AFRICAINES à 14:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]

AOUT 2012 - VERS UNE FORMATION PROFESSIONNELLE POUR N'GATTE

Parallèlement, à cette préoccupation très importante pour Princesses Africaines, un autre souci se profilait à l'horizon de notre Princesse sénégalaise, N'Gatté :

JUILLET 2012 :

Nous apprenons que l''école Koumbaling où nous l'avions inscrite tout prêt de chez elle devait, à court terme, fermer ses portes !

N'Gatté a bientôt 18 ans, elle souhaiterait apprendre un métier..

Elle est chez nous cet été 2012 et nous profitons pour discuter avec elle de ce qu'elle aime et trouver une voie dans laquelle elle pourrait s'épanouir, gagner sa vie. Etre une femme active et independante, comme elle le souhaite : coiffure, esthétique..... couture. La couture l'attire beaucoup. Sa mère a de bonne notions et pourrait l'aider dans ce choix.

Aussitôt dit, aussitôt fait, nous cherchons une école à Dakar, par Internet, et demandons l'accord à Coura Fall, la maman de N'Gatté. Nous lui proposons notre solution. Une école nous paraît tout à fait correcte et après visite de Coura, tout s'enchaine. L'inscription, le règlement, la cantine.... N'Gatté rentrera en octobre en CAP de couture !

Là aussi merci à vous pour votre aide, nous avons pu lui offrir un avenir professionnel grâce à votre générosité.

JANVIER 2013

N'Gatté est maintenant une élève assidue de l'école MBALLANE COUTURE.

Elle sait faire des jupes et "d'autres petites choses" !

533025_133590670108907_512689841_n544672_133591540108820_571883361_n544672_133591550108819_19012370_n547571_133592690108705_465320433_n

N'Gatté  chez elle.

 

2003 : Année de son opération cardiaque

 N GATTE 1ERE PHOTO 2N GATTE 1ERE PHOTO

 

2012 : L'été avec nous............ Elle a bien grandi notre Princesse !

P1000785 NGATTE BUSTE

 

Posté par P_AFRICAINES à 13:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]

CINQUIEME ACTION - AOUT 2012 : OPERATION DE MAMA

L'HISTOIRE DE MAMA

 

MAMA BUSTE

Nous avions entendu parler, par N’Gatté, d’un accident survenu sur sa petit nièce, Mama. Agée alors de quelques mois elle avait été grièvement brûlée par du thé.

En 2008 personne ne nous avait parlé de ces cicatrices, de sa fièvre quotidienne, etc.

Nous l’avons revue en novembre 2010, à 4 ans, et avons pu constater ses horribles cicatrices qui risquent de l’handicaper, lourdement, tout au long de sa vie et avons posé les questions qui nous ont conduites à l'évidence : nous devions faire notre possible pour l’aider.

Ce projet était difficile à mener à bien mais DE TOUT NOTRE CŒUR nous espérions Y PARVENIR.

 --------

Le Thé, coutume incontournable du SENEGAL.

 

 la façon de boire de thé

 

le thé qui reste au chaud sur le réchaud

 

Les enfants courent autour du réchaud et du thé bouillant.

 

En JUIN 2008 , nous faisons la connaissance de  MAMA.

 

Ici dans les bras de sa maman, avec son papa. Puis avec ses frères.

 

 

Mama dans les bras de sa maman face à son papa

Mama et sa famille

En famille

 

Mama sur sa mamanMama toute petiteMama entre sa maman et Mo

 

 

En NOVEMBRE 2010, nous retrouvons Mama.

 Elle a 4 ans et sa maman dissimule ses cicatrices sous ses vêtements.

Mama en bleu à côté de MoMama avec les petites tresses 

C’est là que nous décidons que Princesses Africaines doit faire quelque chose pour cette petite fille. Pour que sa future vie de maman et de femme ne soit pas un enfer.

Elle n’a pas de sein droit, ne parvient pas à lever le bras à 100 % car mal cicatrisé il est comme collé par la peau.

Dans ce pays où l’époux et la maternité sont les priorités pour une fille, l’avenir de Mama est préoccupant.

Elle ne sera jamais tout à fait comme les autres. D’abord jeune fille, puis femme.

Allaiter, la seule façon de nourrir son enfant au Sénégal, ne lui sera pas possible, sans parler de sa vie de femme.

 

Mama en bleu à gauche,sur les  genoux de sa tante

 

 Mama en bleu


 

En bas en bleu, à gauche, on entrevoit sa cicatrice

on entrevoit la cicatrice 

 

 

Mama tient le cœur de Julie Tonelli Pour l’Enfance dans la nouvelle maison de N’Gatté (la plus grande des jeunes filles à droite sur la photo)

 

 Mama tiend le coeur de Julie Tonellli

 

 Mama en tee shirt rouge, dans les rues de Pikine

 

 Mama en rouge

 

Discrètement, nous avons demandé à N’Gatté, de faire quelques photos de sa petite nièce, sans en parler à personne.

 

 

 

 

 

BRULURE2 NOV 2010BRULURE3 NOV 2010BRULURE NOV

Ces photos nous ont permis, de retour en France, d’avoir des avis de médecins, avant d’en parler aux parents et de donner de fausses joies. Nous devons également trouver un budget. Nous nous adressons à LA FONDATION JULIE TONELLI qui nous donne son accord sur ce projet correspondant tout à fait à ses objectifs.

Le projet qui nous tient tant à coeur, prend peu à peu forme et nous semble réalisable. Nous pouvons nous avancer et en parler enfin à la famille de Mama. N'Gatté étant toujours dans le secret !

Après explication de notre projet à la famille, contact pris dans les hôpitaux de Dakar...... 

Nous sommes le 14 AOUT 2012

MAMA, VIENT D’ETRE OPEREE à DAKAR . 

Plusieurs opérations ont été nécessaires :    

  • Traitement urgent d’un foyer infectieux très inquiétant qui s’était formé sous sa cicatrice
  • Enlèvement d’une grosseur dans le ventre au niveau du nombril
  • Décollement partiel du bras.

 Nous avons eu des nouvelles dès sa sortie du bloc. L’anesthésie a été longue et difficile mais tout c'est bien passé. Mama est courageuse.

Par un ami de la famille, qui nous l’a transmise par internet, nous avons pu avoir une photo de Mama à l’hôpital :

        

                          

14 AOUT 2012 MAMA A L'HOPITAL 2_n              Elle se remet doucement de cette lourde anesthésie.

14 AOUT 2012 MAMA A L'HOPITAL 2_n (1)

 

 17 AOUT 2012

Aujourd’hui les nouvelles sont bonnes, toujours sous perfusion, elle recommence à marcher et jouer doucement.

Tous les deux jours nous demandons des nouvelles pour suivre l’évolution des soins. Nous profitons de la présence de N’Gatté chez nous pour avoir de plus amples renseignements à chaque conversation téléphonique.

Les suites et la cicatrisation seront longues et délicates, mais elle est sur la bonne voie et la vigilance de chaque instant de sa maman, sa grand-mère et de N’Gatté ne fait aucun doute.

Nous sommes rassurées sur ce point.

UN GRAND PAS EST FAIT :

LE PLUS IMPORTANT.

MAIS CE N’EST PAS TERMINE -

L’intervention ayant été bien longue et douloureuse pour une fillette de 6 ans, une autre reste à faire :

RECONSTITUER LE SEIN ET TERMINER  LE DECOLLEMENT DU BRAS MAL CICATRISE.

D’autres opérations seront nécessaires.

Mama pourra devenir une adolescente comme les autres, sans craindre le regard des jeunes de son âge, devenir maman à son tour, allaiter ses futurs enfants, et se servir de son bras totalement. Une femme à part entière.

Elle pourra, si elle le souhaite, porter des tee shirts, des décolletés, elle aura le choix.

Mama pourra vivre normalement.

Nous sommes heureuses pour MAMA et sa famille.                      

M E R C I Pour tout ceci,

Merci à tous

Merci à Julie Tonelli

Merci pour le sourire de Mama

Merci pour celui de sa famille,

 Merci pour la petite fille qu’elle est et pour la jeune femme qu’elle sera.

 

Nous avons reçu de nouvelles photos de Mama :

 

MAMA 2012 3_nMAMA 2012_n         

Elle lève son bras complètement, ses cicatrises sont beaucoup plus légères et moins impressionnantes.

 

Aujourd’hui 29 décembre 2012 N’Gatté nous a téléphoné pour nous prévenir qu’une deuxième opération EST PREVUE le 8 JANVIER 2013.

 

Durant cette intervention, le chirurgien devra terminer le décollement du bras, ôter le surplus de peau dû à la mauvaise cicatrisation et enfin refaire le sein

 

8 JANVIER 2013

 

L'intervention a été plus douloureuse. Mama est toujours en soins.65235_232021453599161_900511451_n318021_232020456932594_1846466917_n

Elle a fait, pendant de longues semaines, les voyages à l'hôpital de Dakar par manque de place et de lits. Aujourd'hui elle doit se rendre régulièrement, chaque semaine chez un dermatologue pour des soins sur ses cicatrices. Bientôt de nouvelles photos nous parviendront. Ces soins ont été possibles grâce à votre générosité à tous.

Une nouvelle étape de franchie pour notre petite fille courage qui garde toujours le sourire et sa joie de vivre.

Encore Merci car sans l'aide de tous nos amis rien de tout cela n'aurait été possible.

Posté par P_AFRICAINES à 12:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 mars 2013

QUATRIEME ACTION - NOVEMBRE 2010 : UNE MAISON POUR N'GATTE AU SENEGAL

LE 25 NOVEMBRE 2010 - JOUR DE SES 15 ANS - NOUS AVONS ACHETE LA MAISON AU SENEGAL

N’Gatté et toute sa grande famille vit dans une maison de Pikine, banlieue de DAKAR. Cette maison est située dans une zone inondable et chaque année, pendant la saison des pluies, les inondations détruisent tout et surtout laissent de graves séquelles, notamment sanitaires.

Les enfants comme les adultes souffrent du palud et les plus petits sont atteints d’asthme. M. TONELLI nous épaulant dans ce projet, nous envisageons d'acheter une petite maison à N'Gatté où elle pourra être plus tranquille, elle et sa famille proche, pour travailler ses devoir, être plus à l'abri des inondations, être chez elle...

IMG_1955IMG_1972

 

Pour acquérir cette maison, nous sommes venus voir le Chef de Quartier qui nous a reçu chez lui. Il fait office de Notaire et tout est fait dans les règles de l’art, noté, signé, devant témoins. Puis nous avons dû aller à la Mairie faire attester de la vente. N’Gatté qui a signé l’acte est donc propriétaire sous la tutelle de sa maman jusqu’à ses 18 ans.

 

IMG_1997 

 

N’Gatté souffre de Palud et d’asthme. C’est pour cela que nous souhaitions acquérir cette maison pour N’Gatté, sa mère et son frère. Il était urgent de l’éloigner de la zone inondable.

Cette maison de type sénégalais, toujours dans le quartier de Pikine, non loin de son école, est entièrement carrelée et entièrement recouverte par une toiture. Elle est fermée par une «vraie » porte et par des volets (surmontés de coquillages ce qui la rend plus coquette) qui pourront les protéger des voleurs car à l’heure actuelle rien ne les protège réellement de l’extérieur. On y accède par une cour carrelée où un écoulement  est prévu pour évacuer l’eau de pluie. Elle est composée d’un grand salon, d’une douche et d’un WC (bien sûr rudimentaires, mais présents, ce qui est un plus pour cette famille) de 5 chambres –N’Gatté a déjà choisi la sienne !- les petites maisons n’existent pas au Sénégal car les familles sont toujours nombreuses.

Photo_MAISON NGATE 7 

Pikine la nouvelle maison de N’Gatté

 

Photo MAISON NGATEPhoto_MAISON NGATE 2Photo_MAISON NGATE 3

 

 

Photo_MAISON NGATE 5 

IMG_2062

 

  

Leur joie est immense, ils sont conscients de la chance qu’ils ont et ne cessent de remercier tout le monde pour ce bonheur.

 

 

IMG_2060

Grâce à vous et à la Fondation Julie Tonelli pour l’Enfance, nous avons pu rendre une famille heureuse.

 

De plus, grâce aux peintres de Cadolive et Saint Savournin, un autre cadeau leur a été offert : des meubles pour leur nouvelle maison. Nous avons pu acheter deux lits en bois, deux matelas, des fauteuils et canapé pour le salon et une table basse.

N’Gatté aura son lit pour elle seule :

 IMG_2234

 Elle est très heureuse !
 

N’Gatté pourra passer la saison des pluies plus sereinement, sans risque d’aggraver sa santé et sans risquer de perdre le peu que sa maman possède, comme il lui arrive souvent.

 

Le calme qu’elle va trouver dans sa nouvelle maison lui permettra également de mieux se concentrer sur ses études.

 

N’Gatté nous charge de vous remercier tous du plus profond de son cœur.

  Le 1er OCTOBRE 2011

Nous venons de recevoir des photos de N’Gatté ainsi qu’une lettre.


 Elle nous montre l’intérieur de sa maison où elle a installé les meubles achetés lors de notre visite de novembre 2010, grâce à la générosité des peintres de Saint Savournin et Cadolive.

Comme nous lui avions demandé, elle nous envoie les photos des petits travaux qu’ils ont pu effectuerdans la maison, peinture, propreté…
 

Voilà SA chambre où elle a installé son ordinateur,  son téléviseur (récupéré lors de notre envoi de container).

Nous voyons également son joli lit.

 

 NGATTE BUREAU

 

Voilà le salon qu’elle et sa mère avaient  choisi lors  de notre voyage.

 

 NGATTE SALON 2

 

N’Gatté a fait une photo, toute fière de nous montrer les portes intérieures en bois, que sa mère 

a fait poser à la place des précédentes, cassées.

 

PORTES INTERIEURES MAISON NGATTE 

 

 Elle pose à l’extérieur devant la porte de sa maison  avec sa mère et une voisine, pour nous montrer la 

façade repeinte d’un joli rose.

 

 NGATTE ET SA MERE DEVANT SA MAISON

 

Ici ses trois petits neveux qui vivent avec elle, les enfants de sa sœur Quiné : Cafouné, Audrey et Omar, devant la maison.

 

 

 CAFOUNE AUDREY ALAIN

 

Dans sa lettre elle et sa mère nous expriment une nouvelle fois leur gratitude et leur joie de passer les pluies sans inondation :

le but premier de cette action.

 A NOTRE TOUR NOUS VOUS REMERCIONS POUR LA REUSSITE DE CE PROJET

 

Posté par P_AFRICAINES à 20:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]

TROISIEME ACTION - JUILLET 2010 : UN CONTAINER POUR KOUMBALING

La population de Pikine est très pauvre, et la scolarité payante. Le Directeur nous explique qu'il lui arrive de garder en classe des élèves dont les parents n'ont pas pu régler le mois, et ce pour éviter qu'ils restent inactifs dans les rues.

C'est pour cette raison que nous avons eu l'idée d'aider ce Directeur dans don entreprise pour recevoir les enfants dans de meilleures conditions.

Ne pouvant pas aider financièrement cette école, nous avons trouvé une autre façon de lui apporter notre aide. Grâce à des personnes qui connaissent Princesses Africaines et par le bouche à oreille, nous avons pu nous rendre au collège de Gréasque où M. LEGRAS nous a gracieusement offert des livres de classe en grand nombre, de la 6ème à la 3ème. Nous avons rempli des dizaines de cartons de livres de français, anglais, mathématiques, sciences, physiques... et ce pour satisfaire chaque élève de plusieurs classes de chaque niveau.


Un plus pour cette école où les élèves n'ont pas tous un livre pour chacun et surtout où le livre est payant !


Tous ces colis devaient bien sûr partir par container, mais le transport est très cher, trop cher pour notre budget. C'est donc grâce à M. PEROTTINO que le container a pu partir vers le Sénégal. Il nous a offert le transport Marseille / Dakar.

L'école KOUMBALING sera équipée pour quelques temps de livres quasiment neufs et en quantité suffisante pour tous les élèves.

Nous en avons profité pour envoyer à N'Gatté des colis de vêtements, médicaments, jouets pour les enfants...

MERCI à la générosité de tous ceux qui nous ont permis d'accomplir cette action.

Pour les avoir rencontrés, nous savons que les élèves et le Directeur ont été heureux et fiers de voir arriver dans leurs classes des livres spécialement venus pour eux de France.

clip_image002container

clip_image002

 

Posté par P_AFRICAINES à 17:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]

DEUXIEME ACTION - JUIN 2008 : UNE ECOLE POUR N'GATTE

N'Gatté habite Pikine, un bidon ville de la banlieue de Dakar.

Pour se rendre à l'école, N'Gatté doit se lever très tôt, prendre le bus, marcher très longtemps pour arriver à l'heure.

Son état de santé n'est pas très bon, elle a souvent des crises de paludisme, et les longs trajets la fatiguent beaucoup. Et son absentéïsme important.


Lors d'une visite chez elle, nous avons pu chercher une école dans son quartier. Payante bien sûr. Nous avons rencontré le Directeur, prévue une rentrée scolaire en octobre, fixé le montant de la scolarité plus la cantine.

 

Désormais N'Gatté pouvait aller tous les jours à l'école A PIEDS, en quelques minutes, MANGER et rentrer sans fatigue.

L'Ecole de N'Gatté

clip_image002IMGP1306IMGP1291IMGP1302

 

 

 

IMGP1303

Posté par P_AFRICAINES à 15:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]

PREMIERE ACTION - FEVRIER 2008 : UNE MAISON POUR CLAUDIA A MADAGASCAR

Lors d'un voyage à Madagascar nous avons pu nous rendre chez Claudia et voir les conditions dans lesquelles elle et sa famille vivaient. Mais là n'était pas le plus grave. A court terme cette maison allait être détruite pour laisser place à une piste d'atterrissage. Claudia nous disait souvent avoir peur de ne plus revoir sa maison en rentrant de l'école !

De retour en France l'idée de trouver une maison loin de la piste d'atterrissage, loin de la zone inondable, plus près de l'école et surtout une maison de laquelle Claudia serait propriétaire, commence à devenir une préoccupation importante pour l'association.

Notre Aide précieuse, La Fondation Julie Tonelli et tous nos membres nous ont permis de mener à bien  ce premier projet :

Notre premier objectif fut donc de trouver une maison à cette famille, rapprocher Claudia de l'école (elle fait plusieurs kilomètres à pieds) et enfin les rassurer sur leur avenir.

L'ancienne maison

ancienne maison claudia

EN MARS 2008 Claudia signe l'acte d'achat de SA MAISON et reçoit la clé.....

IMGP0469claudia reçoit la clé

La nouvelle maison

IMGP0517   eddy[1]                                             Eddy le petit frère de Claudia

 

                       IMGP0556        Claudia et EddyIMGP0572

Un bonus avec la maison.... 3 vélos pour aller à l'école !

Chacun son lit et......                                                                                                                                                           .... Une salle de bains

 IMGP0543IMGP0519IMGP0533

Claudia range ses vêtements.

                                            Toute la famille réunie fête l'entrée dans la nouvelle maison !!

 

 

 toute la famille

Voilà une famille heureuse, rassurée. Claudia et ses frères et soeur vont à l'école à vélo, n'ont plus de problème d'inondation car la nouvelle maison est éloignée des champs inondables. Une salle de bains, des chambres pour chacun, une nouvelle vie. Ils remercient tous Princesses Africaines et la Fondation Julie Tonelli. Ils sont HEUREUX.

M E R C I à T O U S

Posté par P_AFRICAINES à 15:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]

UN JOUR UN CONSEIL .....

En 2007, un Monsieur et sa Fondation Julie Tonelli pour l'Enfance, entend parler de nous, de nos petites protégées, de nos efforts pour améliorer leur quotidien. Mais nos actions sont limitées financièrement.
Cette personne, généreuse, que la vie n'a pas épargnée, nous conseille de créer une association pour pouvoir nous aider par l'intermédiaire de la Fondation de France. Ce fut le départ de notre aventure.

En juillet 2007 PRINCESSES AFRICAINES voit le jour

Posté par P_AFRICAINES à 14:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 février 2013

PARTONS DU TOUT DEBUT ......


Nous sommes deux amies. Jusqu'en 2007, une de nous était famille d’accueil pour des petites filles africaines, atteintes de graves maladies cardiaques opérées en France. Après un temps d’adaptation pas toujours évident pour elles (personne ne leur avait expliqué auparavant ce qu'il se passait, où elles allaient, ce qu'on allait leur faire !), la période d’hospitalisation, la convalescence, des liens forts et sincères se créaient avec ces petites filles. Que nous appellerons "Princesses".

De retour chez elles, nous ne pouvions pas restées sans nouvelles, nous leur écrivions, expédions des colis tant bien que mal, car il était rare qu’ils arrivent à destination en parfait état ! nous leur envoyions un peu d’argent pour les aider à améliorer leur quotidien.

Nous avons ainsi noué des liens forts avec :

2003  -  N'GATTE  7 ANS venue du SENEGAL

La première de nos princesses, notre mascotte.

Une petite fille en colère, malade et triste arrive en France.

 

N GATTE 1ERE PHOTO

N GATTE 1ERE PHOTO 2

N GATTE HOPITAL

N GATTE HOPITAL 2

 

Quelques jours après son opération, une autre petite fille est née : gentille, joueuse, en pleine santé…

 

N GATTE LALY

2004   - Rosina 14 ANS venue de Madagascar

La plus gravement atteinte.

 clip_image002clip_image002

 le sourire est revenu

Les dernières nouvelles nous disaient que Rosina attendait un bébé. Nous avons perdu sa trace mais continuons à espérer pour l’aider.

 

2005  - CLAUDIA   9 ANS venue de Madagascar également

C'est une petite fille renfermée, qui ne veut pas nous parler, que nous découvrons.

DSCN0789DSCN0790DSCN0803

 

 

DSCN0908

Elle repart à Madagascar transformée, joyeuse, gaie, pleine de vie et de santé.

 

2007- ELOM  5 ANS nous venait du TOGO

 Une toute petite fille fragile, et apeurée arrive en France.

 Une opération qui lui sauve la vie. Une opération vite oubliée et de la vitalité à revendre.
 

DSCN2819DSCN2831

 

DSCN2866DSCN2873

 

DSCN2929 

Elom est repartie vivre dans la brousse où nous n'avons pu avoir aucune nouvelle. Mais tout allait très bien pour elle, elle était guérie.

Posté par P_AFRICAINES à 10:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 janvier 2013

BONJOUR A TOUS !

NGATTE BUSTE

 


 

Nous allons essayer, par ce blog, de mieux nous faire connaître, de mieux vous connaître. Vous pourrez ainsi nous laisser des messages si vous le souhaitez et nous pourrons vous tenir informés, le mieux que nous le pourrons, de la vie de nos Princesses.

Le monde du blog est tout nouveau pour nous et il va nous falloir un temps d'adaptation ! alors patience !

Nous allons commencer par le début de notre histoire, par notre création. Nous pourrons vous présenter nos Princesses par des photos. Voilà pour ce tout petit début.

 

A très bientôt,

 

 

IMGP0345

 

Posté par P_AFRICAINES à 21:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]